Hôpitaux - Empoisonnement du sang comme pathologie secondaire